Petit pays situe entre le Perou et la Colombie, plutot meconnu (a tord !) des Europeens, une culture latine pure ! Comme je l aime
  

Petit pays situe entre le Perou et la Colombie, plutot meconnu (a tord !) des Europeens, une culture latine pure ! Comme je l aime

Ecuador, Equateur le 09/04/2009

 

Et bien voila ! Je suis de retour sur mon blog apres quelques semaines d´absence.

Mais j ai maintenant de quoi tapoter le clavier !

Avant toute chose, je pense que la majorite des gens ne pense absolument pas a l Equateur comme destination touristique en Amerique du Sud. On pense plutot au Bresil, a l Argentine, a la Colombie, au Perou/Bolivie etc...(Dites-moi si je me trompe!...)

Et bien, je vous le dis, l Equateur, en tout cas "la Costa", que je connais plutot bien maintenant (surtout les provinces de Manabi et de Guayas), avec la "Sierra" (l`interieur des terres/ le centre), el "Oriente" (partie Est du pays) et bien sur, les fameuses Iles Galapagos,  vaut plus qu´un detour ! 

Le climat est simple : une saison seche et une saison humide. En ce moment, il fait entre 18 degres (le soir, la nuit) et 32/33 degres en plein soleil. Il a plus une seule fois en 25 jours ! Je me balade en tongues et en short, et je suis toute bronzee ! 

Pour une description resumee de l Équateur - une culture latine a 100% - j´ecrirais ceci : 

Un peuple archi chaleureux, tres (tres!) vivant (la musique est partout, tout le temps !), qui fait du bruit, beaucoup de bruit... :  ca chante, ca danse, ca crie pour se faire entendre a table...., chaud, aimant les choses simples de la vie (comme moi !) : la bonne bouffe (mon plat typique prefere? Le "ceviche de pescado" et son traditionnel accompagnement : les "patacones" (sorte de galette de "platano" frit) ou  les "chifles"(chips de patacone...Un delice ! Et sin colesterol por favor !)

L´info culinaire du jour : Le "Ceviche de pescado" est une specialite compose de poisson cru cuit (1 a 2h) dans une marinade de citron vert (pas de citron jaune ici). Le meilleur etant lorsque le poisson a ete coupe en petit morceaux (typique de Manta (et egalement du Perou j ai appris!). Servi dans un bol ou assiette a soupe, il est generalement melange a des dés de tomates, de concombres et surtout d´oignon rouge !! Il se deguste avec une cuillere.

Il y a des "Ceviches" pour tous les gouts : - Camarones (crevettes...canon aussi !), Calamare, Concha (Coques) et j´en passe... 

 DELICIOSO ! Et tres sain...

Pour l´accompagnement : Le "platano" ressemble a s y meprendre a la banane ! Pero, el sabor no hay nada que ver ! : Ca se mange/cuisine sale, et le gout pourrait se rapprocher (de loin, je precise !) a la pomme de terre...Mais en vraiment pas pareil...Different quoi !. ..Vous voyez la ? Non ? Normal....Venez le gouter vous-meme.

Je connais la recette, ne me reste plus qu´a mettre en pratique (diner prevu chez moi, a Paris, au mois de mai prochain : vous etes tous invites !)

Comme d´habitude, j´ai (eu) la chance de decouvrir le pays de la meilleure facon qu´il soit : avec des locaux ! Rien de mieux pour comprendre et vivre la vie comme elle se vit ici !

Petite aparte sportive : c¨est le pays du surf ici ! Partout, le long des (500, 700?) kilometres de cote, le surf est roi !

Des conditions uniques ayant attire cette annee, le Championnat du Monde Junior (a Salinas, region de Guayas, dans le Sud) ou j´ai eu la chance d´aller (les francais ont ete plutot bons ! Mais c´est l¨Australie qui a eu le dessus...)

 

Cote noir du pays : un passe politique mouvemente et un reel probleme de corruption de la classe politique. Beaucoup de promesses, rarement tenues...

En gros, l´Equateur est une Republique, avec systeme executif + legislatif + judiciaire etc...

En ce moment, le pays est en ebullition : bientot les elections (regionales ou locales, pas bien tout compris...)

Tout morceau de mur de maisons, cabanes, etc. est utilise pour peindre le nom de candidats, afficher leur photo et surtout , le numero de leur liste avec la couleur correspondante ! Car beaucoup d´Equatoriens ne savent pas lire corectement semble-t-il. Et le numero + la couleur sont faciles a memoriser lors du passage aux urnes.

Tous les jours, on croise des rassemblements de supporters de toute liste (15 personnes dans un Pick-Up, avec musique a fond, banderole et autres moyens marketing...), des spectacles de rues a l´effigie du candidat soutenu etc...

Ca fait du bruit et ca se fait remarquer !

Contraste etonnant avec la France : on affiche fierement, sur sa voiture principalement, son appartenance politique ! Et pas de risque de se faire rayer la carrosserie ou crever un pneu...

 Et puis, il y a ceux qui se fichent eperduement de la politique, qui, comme dans tout pays finalement, pensent que "ca ne sert a rien de voter", car, de todos modos, le resultat est le meme : inactíon y mentira !...Rien de tres nouveau quoi...!

 

Il y aurait encore beaucoup de choses a raconter...Je m´arrete la. J´ai conscience que mes textes sont parfois bien longs...

Mais je le fais aussi pour moi ! Dans 1 ou 2 ans, je serai si heureuse de me relire...

Prochaine etape : le Bresil, mais uniquement pour 1 semaine (Rio et S Paolo) ! Avant de rentrer au bercail...le 24 avril !

A bientot

 

 

 

 

Commentaires



Autres récits de voyage

Autres Recits en Equateur